Bleuenn Le Maître

Violonist
Après des études au CNR de Caen où elle obtient un 1er prix de violon et de musique de chambre mention très bien, Bleuenn Le Maître remporte le 2ème prix du concours Lutèce, et entre au CNSM de Lyon dans la classe de Boris Garlitzki . Elle obtient un premier prix en 1998.
Passionnée de musique de chambre elle fonde en 1997 le Quatuor Psophos, avec lequel elle remporte le 4ème prix du quatuor international de Londres, le 3ème prix du quatuor international d’Osaka, le 2ème prix du concours Victorio Gui de Florence. En 2001 ce parcours est couronné par l’obtention du 1er grand Prix du concours international de Quatuor à cordes de Bordeaux .
Avec le Quatuor Psophos elle est invitée dans des prestigieuses salles comme le Concertgebouw d’Amsterdam ou le Wigmore Hall de Londres. Les Folles Journées (Nantes, Tokyo, Lisbonne, Varsovie), les Prom’s et bien d’autres festivals de renom enrichissent son parcours. C’est ainsi qu’elle partage la scène avec de belles personnalités musicales telles que Cédric Tiberghien, Emmanuelle Bertrand, Vladimir Mendelssohn, Renaud et Gauthier Capuçon, Dana ciocarlie, Bertrand Chamayou, Nemanja Radulovic…
Lors de ses tournées en Europe, en Asie, en Afrique, aux Etats-Unis et au Moyen-Orient, l’ensemble donne de nombreuses classes de maître pour partager son expérience.
La curiosité pousse le Quatuor Psophos à rencontrer de nouveaux artistes, danseurs, comédiens, metteurs en scène. Pendant trois ans, le Quatuor Psophos est en résidence à l’Athénée Théâtre Louis Jouvet à Paris où il propose sa propre série de concerts de musique de chambre. Il se produit au Théâtre National de Chaillot et à l’Opéra de Lyon notamment aux côtés du chorégraphe Philippe Decouflé. Un spectacle avec Christophe Malavoy « Qui se souviendra » a été donné à Paris et en province. La rencontre avec Jean-Marie Machado et Dave Liebman donne naissance à la création du spectacle « Media Luz », entraînant les musiciens du Quatuor sur le territoire du jazz. Un nouveau spectacle féerique issu du projet « Constellations » nous emmène grâce à Francis Guerrier et à ses magnifiques créations dans un ballet lumineux propice au rêve, en miroir des constellations sonores de la musique française.
Elle joue également au sein d’orchestre tels que l’opéra de Paris ou le Philharmonique de radio France , et occupe depuis 5 ans le poste de Chef d’attaque des seconds violons au sein du Paris Mozart Orchestra.
Le dernier disque « constellations » avec le quatuor Psophos est sorti en 2017 avec les oeuvres de Ravel, Debussy, Dutilleux .
L’intégrale des quatuors et quintettes de Felix Mendelssohn est en préparation pour 2020 .