More info

Damien Ventula

Cellist

Soliste confirmé, Damien Ventula crée à Paris, avec l’Orchestre Colonne sous la direction de Laurent Petitgirard, le concerto pour violoncelle et orchestre que Charles Chaynes lui a dédié. Il est régulièrement invité dans de prestigieux festivals: Festival de Prades Pablo Casals, Konzerthaus de Berlin, Solent Music Festival de Lymington.

Remarqué pour son tempérament et sa sensibilité, Damien Ventula est depuis 2017 « Génération Spedidam », et reçoit le Prix Déodat de Séverac décerné par l’Académie du Languedoc. Il a également été nommé aux « Victoires de la Musique » dans la catégorie Révélation Soliste Instrumental en 2005, lauréat du Concours Navarra en 2008, ainsi que de plusieurs fondations (Marcel Bleustein-Blanchet, Piatigorsky, Singer-Polignac).

Toulousain d’origine, né dans une famille de musiciens, Damien Ventula travaille le violoncelle dès son plus jeune âge avec de grands maîtres : Lluís Claret dans sa ville natale, Bernard Greenhouse et Laurence Lesser à Boston et enfin Boris Pergamenschikow à Berlin. Soucieux de transmettre le savoir de ces derniers, il enseigne au Conservatoire de Versailles et a eu de 2013 à 2017 une classe à la prestigieuse Hochschule für Musik Hanns Eisler de Berlin.

Damien Ventula joue aussi bien sur violoncelle moderne que classique en musique de chambre avec des artistes renommés comme Christian Zacharias, Raphaël Oleg, Stéphanie Paulet, Denis Pascal, Michel Lethiec, Matthew Truscott, Steven Devine, Sam Haywood, ou encore le Quatuor Talich, et se produit régulièrement comme violoncelle solo au sein d’Insula Orchestra et du Paris Mozart Orchestra.

Il a, entre autres enregistrements, gravé en 2016 l’intégrale de la musique pour piano et violoncelle de Gabriel Fauré avec Nicolas Bringuier chez Klarthe Label – distribué par Harmonia Mundi -, et « Arc en cello » (éd. « la Nuit Transfigurée»), disque consacré à des compositeurs toulousains contemporains.

Damien Ventula joue un violoncelle d’Antoine Médard de 1675 et un archet de Christian Barthe archetier.