En savoir plus

Stanislas Kuchinski

Bassiste

Stanislas Kuchinski est contrebassiste titulaire de l’orchestre de Paris depuis 2002, il y a joué sous la direction de grands maîtres comme Lorin Maazel, Mstislav Rostropovitch, Esa Pekka Salonen, Christoph Eschenbach, Neeme Jarvi, Paavo Jarvi, Daniel Barenboïm, Pierre Boulez, Daniel Harding, Karina Canellakis… et accompagné de grands solistes comme Janine Jansen, Julia Fischer, Lang lang, Truls Mork, Anne-Sophie Mutter, Maria Joao Pires, Maxim Vengerov, Gil Shaham…

Il participe activement à la vie de l’orchestre en se produisant régulièrement dans des concerts de musique de chambre et en coordonnant et produisant des spectacles pour des actions culturelles en établissement scolaire et des concerts « afterwork » pour toucher d’autres publics.

En dehors de l’orchestre de Paris, Stanislas Kuchinski joue occasionnellement dans des formations très variées comme le Paris Mozart Orchestra, le Sirba Octet, l’ensemble Les Dissonances, Richard Galliano Sextet, l’Orchestre de chambre de la Gironde…

Stanislas Kuchinski dirige l’orchestre symphonique du conservatoire de Châtillon (92) depuis 2008, orchestre mélangeant les élèves de haut niveau du conservatoire (dans lequel il est également professeur de contrebasse depuis 1996) et des musiciens amateurs. Il monte avec cet orchestre des spectacles ambitieux, mélangeant la musique classique, le jazz, le rock ou le hip-hop, mais aussi des opéras et des ballets.

Stanislas Kuchinski conçoit, adapte et produit des concepts de concerts et spectacles originaux comme « Napoléon et la Musique » ou « Festival balkanique », des réductions d’opéra comme « Peer Gynt », « Carmen », « Une vie de Verdi » ou « La Belle Hélène », des mix de genres comme « Mozart en rap » et « Strauss électro » ainsi que des contes pour enfants comme « Histoire de L’enfant d’éléphant », « Vaska » ou « Histoire du Crabe qui jouait avec la mer »

Stanislas Kuchinski a fondé en 2019 le trio TR3S avec le guitariste Augustin Pesnon et le percussionniste Vitier Vivas. Le groupe a développé un répertoire de musique populaire d’Amérique du Sud dans un esprit d’oralité et d’improvisation.