Elissa Alloula

Comédienne (Comédie-Française)

Élissa Alloula fait ses premiers pas sur les planches dans le cadre de sa formation à l’école du Vélo Volé, en interprétant Fanchette dans Le Mariage de Figaro au Lucernaire. Après le Conservatoire municipal du centre de Paris, elle intègre en 2011 l’École du Théâtre national de Strasbourg dirigée par Julie Brochen. Elle y travaille notamment avec Gildas Milin (écriture collective de Dicklit), Claudio Tolcachir (Roméo et Juliette), Sacha Todorov (Cromwell), Cécile Garcia-Fogel (Bérénice) et avec les tg STAN (trois pièces de Büchner). Vincent Thépaut, son camarade de promotion, la met en scène au festival Venice Open Stage dans Vie de Gundling de Heiner Müller en 2013 puis dans Elle de Jean Genet en 2014. En parallèle, Élissa Alloula obtient un master 2 d’études théâtrales de l’université Paris-Nanterre. Son mémoire est consacré à un état des lieux du théâtre algérien aujourd’hui, un sujet choisi en souvenir de son oncle dramaturge Abdelkader Alloula assassiné pour ses écrits.

En 2015, Jean-Yves Ruf lui confie le rôle d’Irina dans Les Trois Sœurs de Tchekhov en tournée en France et en Suisse. En 2015 et 2016, elle joue Scapin et Zerbinette dans Les Fourberies de Scapin en tournée avec Les Fous Masqués. Sous l’impulsion de l’association L’Art des Nations dirigée par Patrick Sommier, Élissa Alloula interprète, en Chine, des extraits de Wang Renjie mis en scène par David Lescot et Jean-René Lemoine. En 2016, Charles Tordjman la dirige dans Le Monologue du nous de Bernard Noël. L’année suivante, au festival du Nouveau Théâtre Populaire en Maine-et-Loire, elle interprète Élissa dans La Fleur au fusil de et par Clovis Fouin, Clémentine dans La Dame de chez Maxim de Feydeau par Frédéric Jessua et différents rôles dans Little Nemo de McCay par Émilien Diard-Detoeuf. En 2018, elle part en tournée pour le diptyque Julie Bertin et Jade Herbulot – Le Birgit Ensemble : Memories of Sarajevo et Dans les ruines d’Athènes. En janvier 2019, Margaux Eskenazi et Alice Carré lui proposent de jouer le parcours de son propre père dans J’ai la douceur du peuple, effrayante, au fond du crâne, titré ensuite Et le cœur fume encore, spectacle explorant les mémoires de la guerre d’Algérie. Lilo Baur et Jean-Yves Ruf la mettent en scène dans En se couchant, il a raté son lit de Daniil Harms. En milieu scolaire, elle joue Kateb Variation autour de la figure de Kateb Yacine.

Pensionnaire de la Comédie-Française depuis le 1er septembre 2019, Élissa Alloula reprend le rôle d’Angélique pour la tournée du Malade imaginaire dans la mise en scène de Claude Stratz et celui de Zerbinette dans Les Fourberies de Scapin par Denis Podalydès. Jeanne Herry la dirige dans Forums de Patrick Goujon, Hélène Grémillon, Maël Piriou. En 2020, Éric Ruf lui confie le rôle d’Atalide dans Bajazet de Racine et en 2021, elle joue sous la direction de Camille Bernon et Simon Bourgade dans En attendant les barbares d’après l’œuvre de J.M. Coetzee. Elle participe aussi à la création de la Web TV La Comédie continue ! mise en place lors du premier confinement de mars 2020 et à la programmation en ligne qui a suivi.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.