L’Héroïque

Beethoven

Beethoven fut l’ami et le contemporain de la Révolution française. Ses symphonies marquent une rupture fondamentale avec le passé et les portraits de l’époque nous montrent un jeune homme ombrageux dont l’expression reflète une expression passionnée. Du fait de son teint sombre, on l’appelait « l’Espagnol ». Dans sa nouvelle « Beethoven was one-sixteenth black », Nadine Gordimer, prix Nobel de Littérature en 1991, très active dans la lutte contre l’Apartheid, établit un lien entre Beethoven et l’Afrique. Cette nouvelle a inspiré au compositeur Fabio Vacchi l’écriture d’une ouverture pour orchestre beethovénien et percussions africaines, qui est ici présentée conjointement avec la symphonie la plus révolutionnaire et audacieuse de Beethoven: l’Héroïque.

équipe artistique

programme

FABIO VACCHI
| Was Beethoven African?
L. W. BEETHOVEN
| Symphonie n°3 en mi bémol majeur

infos techniques

⏱ Durée | 1h
🎻 Effectif | cheffe, 40 musiciens

contact

ANAÏS SMART
anais.smart@parismozartorchestra.com
+33 6 43 24 61 79